Résultats de la recherche :

section.article.69.title

section.article.63.title

section.article.62.title

section.article.33.title

section.article.90.title

section.article.84.title

section.article.85.title

section.article.86.title

section.article.87.title

section.article.89.title

section.article.92.title

section.article.91.title

section.article.15.title

section.article.90.title

section.article.94.title

section.article.88.title

section.article.156.title

section.article.216.title

section.article.244.title

section.article.286.title

section.article.323.title

section.article.70.title

section.article.68.title

section.article.74.title

section.article.73.title

section.article.60.title

section.article.67.title

section.article.65.title

section.article.61.title

section.article.64.title

section.article.59.title

section.article.66.title

section.article.72.title

section.article.71.title

section.article.83.title

section.article.93.title

section.article.96.title

section.article.97.title

section.article.98.title

section.article.103.title

section.article.99.title

section.article.101.title

section.article.102.title

section.article.100.title

section.article.104.title

section.article.107.title

section.article.106.title

section.article.105.title

section.article.108.title

section.article.109.title

section.article.110.title

Bettina Rheims dans la fabrique des icônes

Les batailles de la culture

Rafale : avion secret défense

Secrets et Mystères des nécropoles parisiennes

Elles ont toutes une histoire

Eva Braun, épouse Hitler

La vie : le début du commencement

Sous-marins, fleurons de la marine française

Les grandes heures de l’automobile française

La vie de Chateau

Les Rois de la viande

21 rue La Boétie

Venues D’ailleurs

Elles ont toutes une histoire

Le secret d'artificiers

Les canons de la Manche

Tanks, dans l’enfer des combats

L'eau à Paris : un défi technologique

La ligne Maginot

Les toits de Paris

Les chineurs

Une fortune à Venise

Le défi de l’eau

Chez le corbusier

Année zéro (enfin la retraite ?)

La saga Noah, une famille de champion

La saga Noah, une famille de champions

Elles ont toutes une histoire (Saison 3)

Le palais des papes - Secrets et légendes d’une citadelle gothique

Les grands sabotages de la Résistance

La légende des paquebots français

Pour l’amour de la Sicile

Défis gastronomiques pour traiteurs d’exception

La légende des paquebots français

Elles ont toutes une Histoire (Saison 4)

Grégory

On verra demain : excursion en Procrasti-Nation

Escoffier, ou la naissance de la gastronomie moderne

Voyance, amour et confinement

Mystères d'épaves

Rome, l’armée des bâtisseurs

Sur son 31 !

Les grandes heures de l'automobile - Peugeot

Grandes marées : attention danger

Les grandes heures de l'automobile – Renault

Orchestra Baobab, une autre histoire du Sénégal

Hôtel de la Marine, renaissance d'un palais

Les Femmes et l'assassin

ELLES ONT TOUTES UNE HISTOIRE - SAISON 2

L’engagement de huit grandes entreprises à travers leurs fondations, pour honorer les femmes avec un événement audiovisuel exclusif et exceptionnel sur France Télévisions.

Pour la deuxième année consécutive, huit grandes entreprises françaises et leurs fondations, ACCOR, Groupe ADP, CHANEL, ELLE, ENGIE, RAJA-Danièle Marcovici, SANOFI Espoir et UNILEVER se retrouvent pour la création d’une deuxième saison de la collection de programmes courts « ELLES ont toutes une histoire », produite par Elodie Polo Ackermann (IMAGISSIME-Lagardère Studios) qui sera diffusée sur l’ensemble des chaînes et des écrans de France Télévisions, du 5 au 15 mars 2017, à l’occasion de la Journée internationale des droits des femmes.

 

Après un tour du monde réalisé par Nils Tavernier en 2016, cette deuxième collection nous ramène en France, à la rencontre de 11 héroïnes de la vie quotidienne ; 11 femmes qui ont su briser les stéréotypes et les chaînes des inégalités pour réussir.

 

Le documentariste Olivier Lemaire signe cette deuxième collection sur un sujet qui lui tient particulièrement à cœur : « Il me semblait important de rappeler que malgré certaines avancées, les clichés sont encore tenaces et qu'il reste un long chemin vers l'égalité des sexes. J'ai rencontré partout en France des femmes qui ont pris leur destin en main et qui échappent à ce déterminisme ». Ainsi, de Fos-sur-Mer à Dijon, de Caen à Paris, jusqu’à Lamentin en Guadeloupe, il est allé à la rencontre de 11 parcours de femmes, à la fois rares, exemplaires et universels.

 

3 principes fondamentaux ont guidé cette nouvelle saison : la singularité de l’histoire, l’universalité du message et, bien sûr, la nécessité de convaincre que tout est possible, à condition de le vouloir.

 

Ainsi, sont-elles cheffe d’orchestre, neurochirurgienne, directrice d’usine ou championne de boxe, mécanicienne dans un terminal méthanier ou peintre en bâtiment ; elles sont toutes inspirantes et uniques, malgré la persistance des obstacles à franchir ou du sexisme ordinaire. Toutes portent en elle l’expression des valeurs portées par ces entreprises, certes bien différentes, mais qui savent parler d’une seule voix pour exprimer leur solidarité.

 

Pour Karine Guldemann, déléguée générale de la Fondation ELLE, à l’origine de la première saison, « la poursuite de cette belle histoire est formidable à double titre ; c’est l’occasion une fois encore de prouver à quel point les entreprises et les fondations, en travaillant ensemble autour de valeurs communes, innovent et portent des messages d’engagements forts ; enfin, et surtout, qu’un monde plus juste ne pourra se construire sans l’égalité entre les femmes et les hommes.

 

A partir du 5 mars 2017, rendez-vous sur :

France Télévisions et France TV Pluzz www.francetelevisions.fr/ellesonttoutesunehistoire

ELLE.fr http://www.elle.fr/index/Fondation-ELLE

#leurhistoire

Vous serez peut-être intéressé par…

‘Gregory’ Producer Imagissime Delivers True Crime, Human Interest Documentaries With French Touch

18 janvier 2022

VARIETY - Le 08/10/21   Elodie Polo-Ackermann, who runs the Mediawan-owned Paris-based banner Imagissime, has become one of Europe’s key documentary producers since delivering “Who Killed Little Gregory?,” a different kind of true crime series which marked Netflix’s first documentary original in France.   “Who Killed Little Gregory?” was directed by Gilles Marchand, a critically acclaimed screenwriter and director whose credits include the Cannes title “Who Killed Bambi?” and “L’autre monde.” With his cinematic approach to the genre, Marchand was able to cast a new light on the infamous cold case revolving around the mysterious murder of 4-year old Grégory Villemin in 1984. The company recently launched its second Netflix docu, “The Women and the Murderer,” a female take on the 1990s serial killer Guy Georges, co-written and co-directed by Mona Achache (“The Hedgehog”) and Patricia Tourancheau.

Documentaire : la traque du serial killer Guy Georges vue par les femmes

18 janvier 2022

FRANCE INFO - LE 27/09/21   Dans les années 90, les assassinats de jeunes femmes se multiplient dans l’Est parisien. À chaque fois, le même mode opératoire, les mêmes traces ADN. La police comprend qu’elle a à faire à un tueur en série. Son nom : Guy Georges.   C’est cette traque que raconte Les femmes et l’assassin sur Netflix, avec une particularité : les témoins du films sont uniquement des femmes. Il y a Martine Monteil, qui dirige la Crim à l’époque, la journaliste spécialiste des faits divers Patricia Tourancheau (coréalisatrice du doc), les avocates d’une partie civile et de la défense, Anne Gautier, la maman d’Hélène, l’une des victimes. "L’idée était de raconter, sous un prisme contemporain, cette histoire qui a déjà beaucoup fait parler, une affaire iconique pour la police et la justice française. S’attacher à des parcours de femmes avant tout et la façon dont elles ont été impactées par cette affaire",  explique la coproductrice Elodie Polo-Ackermann.

Elodie POLO-ACKERMANN, Etoile 2021 de la Productrice Documentaire

18 janvier 2022

Elodie POLO-ACKERMANN, CEO d'Imagissime, est lauréate du prix Productrice Documentaire.

Patricia Tourancheau, coréalisatrice de “Les Femmes et l’assassin” : “Revisiter l'affaire Guy Georges avec le regard des femmes qui l'ont vécue”

18 janvier 2022

TELERAMA - Le 20/09/21   Parler de l’affaire Guy Georges du point de vue des femmes l’ayant vécue au plus près… C’est le parti pris inédit et très humain de Patricia Tourancheau qui a coréalisé “Les Femmes et l’assassin”, diffusé sur Netflix.   Il y a un peu plus de vingt ans, Guy Georges était condamné à la réclusion criminelle à perpétuité pour le viol et le meurtre de sept jeunes femmes dans les années 1990. Depuis, la retentissante « affaire du tueur de l’Est parisien » a été amplement racontée et analysée, en particulier par Patricia Tourancheau, journaliste à la rubrique police-justice de Libération pendant vingt-neuf ans et autrice d’un livre de référence sur le sujet.   Avec la réalisatrice Mona Achache, elle a pourtant choisi d’y revenir, à nouveau, dans un documentaire, à travers le regard des femmes qui l’ont vécue de l’intérieur, cheffe de la brigade criminelle, mère d’une victime, avocates…