Résultats de la recherche :

section.article.69.title

section.article.63.title

section.article.62.title

section.article.33.title

section.article.90.title

section.article.84.title

section.article.85.title

section.article.86.title

section.article.87.title

section.article.89.title

section.article.92.title

section.article.91.title

section.article.15.title

section.article.90.title

section.article.94.title

section.article.88.title

section.article.156.title

section.article.216.title

section.article.244.title

section.article.286.title

section.article.323.title

section.article.70.title

section.article.68.title

section.article.74.title

section.article.73.title

section.article.60.title

section.article.67.title

section.article.65.title

section.article.61.title

section.article.64.title

section.article.59.title

section.article.66.title

section.article.72.title

section.article.71.title

section.article.83.title

section.article.93.title

section.article.96.title

section.article.97.title

section.article.98.title

section.article.103.title

section.article.99.title

section.article.101.title

section.article.102.title

section.article.100.title

section.article.104.title

section.article.107.title

section.article.106.title

section.article.105.title

section.article.108.title

section.article.109.title

section.article.110.title

section.article.112.title

section.article.111.title

section.article.113.title

section.article.114.title

section.article.117.title

section.article.118.title

section.article.115.title

section.article.116.title

section.article.119.title

section.article.120.title

section.article.121.title

Bettina Rheims dans la fabrique des icônes

Les batailles de la culture

Rafale : avion secret défense

Secrets et Mystères des nécropoles parisiennes

Elles ont toutes une histoire

Eva Braun, épouse Hitler

La vie : le début du commencement

Sous-marins, fleurons de la marine française

Les grandes heures de l’automobile française

La vie de Chateau

Les Rois de la viande

21 rue La Boétie

Venues D’ailleurs

Elles ont toutes une histoire

Le secret d'artificiers

Les canons de la Manche

Tanks, dans l’enfer des combats

L'eau à Paris : un défi technologique

La ligne Maginot

Les toits de Paris

Les chineurs

Une fortune à Venise

Le défi de l’eau

Chez le corbusier

Année zéro (enfin la retraite ?)

La saga Noah, une famille de champion

La saga Noah, une famille de champions

Elles ont toutes une histoire (Saison 3)

Le palais des papes - Secrets et légendes d’une citadelle gothique

Les grands sabotages de la Résistance

La légende des paquebots français

Pour l’amour de la Sicile

Défis gastronomiques pour traiteurs d’exception

La légende des paquebots français

Elles ont toutes une Histoire (Saison 4)

Grégory

On verra demain : excursion en Procrasti-Nation

Escoffier, ou la naissance de la gastronomie moderne

Voyance, amour et confinement

Mystères d'épaves

Rome, l’armée des bâtisseurs

Sur son 31 !

Les grandes heures de l'automobile - Peugeot

Grandes marées : attention danger

Les grandes heures de l'automobile – Renault

Orchestra Baobab, une autre histoire du Sénégal

Hôtel de la Marine, renaissance d'un palais

Les Femmes et l'assassin

Le Colisée, une mégastructure romaine

Les Nouveaux explorateurs -Jérôme, les yeux dans le bleu (Mexique)

Les Nouveaux explorateurs -Jérôme, les yeux dans le bleu (Pérou)

Un si long silence

Jérôme, les yeux dans le bleu: tout sur la mer, sur Canal +

LE FIGARO - Le 10/02/22

 

Dans un documentaire inédit, l’aventurier et réalisateur Jérôme Delafosse explore, en compagnie de son complice Jacques Ballard, la côte caraïbe du Mexique, ses récifs coralliens préservés, ses coquillages et ses crocodiles. 

 

Cheveux au vent, barbe en jachère, le Malouin n’a pas beaucoup changé. Sous le soleil tapageur des Caraïbes, il a seulement gagné un air de Pierre Richard dans Les Naufragés de l’île de la Tortue. Les téléspectateurs avaient découvert Jérôme Delafosse en 2005 sur Canal+ dans «Les Nouveaux Explorateurs», qui faisait souffler un vent vivifiant sur les magazines de voyage. Arrêtée en 2014, l’émission reprend de plus belle. Delafosse, qu’on a vu dernièrement sur l’Energy Observer,premier navire au monde propulsé aux énergies renouvelable et à l’hydrogène, repart ainsi à la rencontre de populations qui vivent en harmonie avec la nature. La chaîne intitule le programme, paraphrasant le titre du documentaire sur la victoire de 1998 en football, Jérôme, les yeux dans le bleu.

L'ARTICLE

Vous serez peut-être intéressé par…

Dans le documentaire "Un si long silence", la patineuse Sarah Abitbol raconte les violences sexuelles dont elle a été victime

23 mai 2022

France Info - Le 11/05/22   À l'occasion d'une soirée consacrée aux violences dans le sport, France 2 diffuse "Un si long silence : une patineuse brise l'omerta". Un documentaire adapté du livre de la championne de patinage artistique Sarah Abitbol, qui a révélé les violences sexuelles dont elle a été victime.  En janvier 2020, le monde sportif est secoué par les révélations de la championne de patinage Sarah Abitbol. Dans un livre, elle accuse son ancien entraîneur Gilles Beyer de viol, d'attouchements et de harcèlement sexuel, entre 1990 et 1992, alors qu'elle était âgée de 15 à 17 ans. Les faits étant prescrits, la patineuse ne porte pas plainte, mais son témoignage provoque une onde de choc dans les sports de glace et permet de libérer la parole d'autres victimes : près de 700 personnes, dans 54 fédérations, vont être mises en cause. Le documentaire Un si long silence : une patineuse brise l'omerta, réalisé par Emmanuelle Anizon et Rémy Burkel, riche d'images d'archives et de témoignages inédits, revient sur le parcours de cette athlète plusieurs fois médaillée, et sur le calvaire qu'elle a enduré deux ans durant.   C'est lors d'un stage intensif de patinage que Sarah Abitbol dit avoir, pour la première fois, été agressée sexuellement par Gilles Beyer. "Je venais juste d'avoir 15 ans, confie la patineuse dans le documentaire. Je dors profondément avec mes petites peluches, et je sens quelqu'un, je sens une présence (…) je vois Gilles Beyer (…) Il se met à parler tout doucement en me disant : 'Tu ne trouves pas ça bizarre que je sois assis sur ton lit ?' Et là, il me regarde et me dit : 'Tu sais, j'aime ma femme, mais dans une partie de mon cœur, je t'aime.' Et il commence à m'embrasser. (…) J'ai l'impression que ce n'est pas réel. Je ne comprends pas. Et il continue et ça va un petit peu plus loin."  

«Un si long silence» sur France 2 : les documentaires sur les violences sexuelles de plus en plus diffusés en prime time

11 mai 2022

Le Parisien - le 11/05/22   Ce mercredi soir, France 2 diffuse «Un si long silence», un documentaire retraçant l’histoire de la patineuse Sarah Abitbol. À l’instar des téléfilms consacrés à Isabelle Demongeot et Sébastien Boueilh, désormais on parle des violences sexuelles dans le sport à des heures de grande écoute.   Ceux qui ont suivi le tsunami dans le milieu du sport déclenché par son témoignage en janvier 2020 pensaient savoir beaucoup de choses sur l'histoire de Sarah Abitbol, qui dans un livre "Un si long silence" a révélé avoir été violée pendant deux ans par son ancien entraîneur. Le documentaire diffusé ce mercredi soir sur France 2 devrait pourtant les bouleverser de nouveau. Les petits films de Sarah, « enfant de 3 ans turbulente » dans son premier costume rose, immortalisés par la caméra VHS de son papa, permettent de mettre des images sur les mots.  

Affaire Abitbol : "Un si long silence", le livre de l'ancienne patineuse adapté en documentaire et diffusé ce mercredi sur France Télévisions

23 mai 2022

France Info - Le 11/05/22    "Comment a-t-il pu faire ça ? On lui avait donné notre confiance." Ces mots poignants sont ceux de Martine Abitbol. Sa fille, l'ancienne patineuse artistique Sarah Abitbol, affirme que son entraîneur, Gilles Beyer l'a violée à plusieurs reprises lorsqu'elle était adolescente. Le documentaire Un si long silence, diffusé sur France 2 mercredi 11 mai à 21h10 et adapté du livre du même nom écrit par Sarah Abitbol, revient sur ces accusations qui ont bouleversé le sport français. Le film, personnel et détaillé, retrace le parcours de la décuple championne de France et médaillée de bronze aux championnats du monde (2000). S'appuyant sur des images d'archives et des interviews, il revient sur les premiers coups de patin sur la glace à Nantes de la fillette de 5 ans, les entraînements de plus en plus intensifs qui vont la conduire vers le haut niveau, et sa rencontre avec Gilles Beyer. Le long métrage aborde alors les accusations de l'ancienne patineuse. Des témoignages inédits Tout en dévoilant des témoignages inédits, le documentaire donne surtout la parole au clan de Sarah Abitbol, dont Stéphane Bernadis, son ancien partenaire sur la glace et dans la vie. Les réalisateurs Emmanuelle Anizon et Rémy Burkel ont toutefois aussi donné la parole à Nathalie Péchalat, présidente de la Fédération française des sports de glace (FFSG), Roxana Maracineanu, ministre déléguée chargée des Sports, Marie-George Buffet, ex-ministre des Sports, et surtout à trois anciennes patineuses, qui racontent elles aussi avoir subi des agressions sexuelles.      A de multiples reprises, le documentaire saisit le spectateur, notamment quand Sarah Abitbol prend la parole pour évoquer Gilles Beyer ou quand elle préfère lire devant la caméra des passages de son livre plutôt que de raconter une nouvelle fois ses souvenirs. Le film trouble également quand Martine Abitbol admet son regret de n'avoir "rien vu", ou encore quand l'ex-entraîneur de la patineuse Jean-Christophe Simond raconte, les larmes aux yeux, le moment où son élève lui a confié ce dont elle avait été victime. Images inédites de Gilles Beyer Le témoignage le plus poignant reste celui d'une patineuse aujourd'hui âgée de 50 ans, qui a préféré rester anonyme. Elle affirme, la voix parfois tremblante, avoir été violé à plusieurs reprises entre 16 et 18 ans par Gilles Bayer. "Aujourd'hui, je sais pourquoi ça s'est arrêté [au bout de deux ans], c'est simplement parce que ça commençait avec Sarah", livre celle qui ne "peut toujours pas en parler" autour d'elle. Autre document inédit : une interview de Gilles Beyer, tournée par Emmanuelle Anizon, lors de son enquête sur les agressions sexuelles qui ont eu lieu au sein de la FFSG. La journaliste prétexte un article sur le patinage et sur Sarah Abitbol, puis oriente l'interview vers leur relation entraîneur-entraînée. Gilles Bayer nie tout en bloc et congédie la journaliste.    Les Français Sarah Abitbol et Stéphane Bernadis, lors des Championnats d'Europe de patinage artistique, le 16 janvier 2002 à Lausanne (Suisse). (JACQUES DEMARTHON / AFP)   La sortie du livre, puis l'enquête menée par la journaliste de L'Obs Emmanuelle Anizon, ont poussé le ministère des Sports à prendre ce sujet à bras-le-corps. Roxana Maracineanu, qui n'a pu cacher son émotion lors du documentaire, rappelle que 700 enquêtes sont actuellement en cours pour des faits d'agressions sexuelles, tous sports confondus, et visent 800 agresseurs. Le documentaire Un si long silence sera suivi d'un débat animé par Julian Bugier (à 22h45), puis d'un autre documentaire inédit d'"Infrarouge", Ice thérapie (23h45).  

Violée par son coach, la championne de patinage Sarah Abitbol révèle son cauchemar dans un documentaire poignant

23 mai 2022

SudInfo. be - Le 11/05/22   « Un si long silence : une patineuse brise l’omerta » dévoile le long combat de la patineuse Sarah Abitbol pour enfin oser parler des agressions sexuelles subies durant son adolescence. Un témoignage qui a provoqué un tsunami dans le monde du sport français…   Armé d’une caméra VHS, le papa filme Sarah dès sa petite enfance, qui virevolte, danse, glisse sur la glace et rêve de réussir à haut niveau. À 12ans, elle est repérée par Gilles Beyer, le boss dans le milieu ! Toute la petite famille déménage à Paris et une nouvelle vie commence…   « Ton entraîneur est la personne la plus importante, c’est ton confident, il fait presque partie de ta famille », explique Sarah. Avec lui, elle découvre aussi les étirements et nous lit un extrait de son livre, sorti en 2020, qui raconte son histoire dévoilée en images dans ce documentaire esthétique et bouleversant. « Je devais ouvrir les jambes jusqu’au grand écart… je sens d’un coup votre poids écraser mon dos, votre ventre se coller à mes reins. Avec vos bras, vous m’écartez les jambes, je respire votre souffle chaud dans mon cou… » Et, pour mieux se préparer aux championnats, il faut passer par les stages d’été ! Une nuit, elle sent une présence… « Gilles Beyer m’embrasse, je ne comprends pas, il glisse sa main sous les draps… J’ai peur, je voudrais fuir, mais je ne bouge pas. Je voudrais crier, mais aucun son ne sort de ma bouche. » Pendant deux ans, Sarah Abitbol aura subi les viols et la toute-puissance de son coach, et il lui aura fallu trente ans pour libérer sa parole. Un long silence gardé par honte et par culpabilité.   En révélant son cauchemar, la star du patinage en couple (avec Stéphane Bernardis) se rend vite compte que ce n’est que la partie émergée de l’iceberg. Aujourd’hui, en France, ce sont pas moins de 700enquêtes qui sont en cours pour violences sexuelles, tous sports confondus.